L’Europe à la veille de la Grande Guerre

La Grande >Guerre

L’Europe à la veille de la Grande Guerre : rapports de puissance, états des opinions.

conférence de Jean BARROT

Nous commémorons le centenaire du déclenchement du conflit qui allait amorcer le « suicide de l’Europe ». 

Comment ce qui fut considéré comme la “Belle époque” (mais par qui et pour qui ?) a-t-il pu conduire au carnage? 

La faute à l’Allemagne comme il a été jugé à la fin de la guerre? La faute à l’impérialisme, « stade suprême du capitalisme » comme le postule le courant socialiste? La faute aux peuples européens gorgés de racisme et de préjugés de supériorité culturelle par rapport à leurs voisins (pour les français, les “chleus”, pour les allemands “les gaulois”)? 

Tout cela, mais dans quelle proportion? Né d’un père « engagé volontaire pour la durée de la guerre », je veux rendre sensible le hiatus entre notre regard actuel et ce que fut le regard des acteurs contemporains.

Le conférencier s’efforce de réinscrire les grands évènements de l’actualité dans un « temps long » de 2 à 3 générations, mémoire et récits des grands parents qui activent en partie l’opinion et l’intervention des petits enfants.

Salon VIP Castelnau-le-Lez

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site